La division santé connectée de Nokia a été rachetée par Éric Carreel, co-fondateur de Withings. La marque Withings sera de retour à la fin de l'année 2018. En savoir plus

Withings | BMI

Définir son poids normal : que signifie l'Indice de Masse Corporelle (IMC)


L’Indice de Masse Corporelle ou IMC, ou encore Indice de Quetelet, est un indicateur important pour déterminer si vous êtes en sous-poids, en sur-poids, en obésité ou si votre poids est normal. Cet indicateur, utilisé depuis plus d’un siècle, s’obtient en comparant le poids et la taille.

IMC : Définition et Calcul

L’Indice de Masse Corporelle a été élaboré dans la première moitié du XIXe siècle par Adolphe Quetelet (1796-1874), un astronome, statisticien et sociologue belge souhaitant déterminer le portrait de “l’homme moyen” basé sur des statistiques. Il établit alors une équation basée sur un rapport du poids sur la taille au carré : l’indice de Quetelet. Bien que cette formule se soit démocratisée en 1832, elle n’a été rebaptisée “IMC” qu’en 1972.


Popularisée au cours du XXe siècle, la formule de l’IMC demeure la principale façon de diagnostiquer l’obésité :


IMC = poids (kg) / taille (m²)


Attention : Si vous utilisez les livres et les pouces pour calculer votre IMC, la formule doit être modifiée. Vous devez multiplier votre poids en livres par 703 afin d’obtenir le bon résultat.


IMC = poids (lb) x 703 / taille (pouces²)


L'IMC est réputé pour être une mesure objective pour détecter les problèmes de poids. Que vous soyez grand, épais ou bien charpenté, votre IMC cible sera le même.

Adolphe Quetelet: Anthropometry, or the measurement of different human faculties

Dessin issu des travaux d'Adolphe Quetelet:
"Anthropométrie, ou la mesure des différentes facultés de l'Homme," 1870

Qu’est-ce qu’un IMC normal ?

Pour un adulte, à partir de 20 ans, les classifications selon l’IMC sont les suivantes:

  • Sous-poids: votre IMC est inférieur à 18.5
  • Corpulence normale: votre IMC est compris entre 18.5 et 24.9
  • Surpoids: votre IMC est compris entre 25 et 29.9
  • Obésité: votre IMC est égal à 30 ou plus


Sur le tableau, votre indice de masse corporelle se situe à l'intersection de votre poids et de votre taille.

Underweight Sous-poids
Healthy Corpulence normale
Overweight Surpoids
Obese Obèse
Extremely obese Extrêmement obèse
the Body Mass Index chart

Quels facteurs influent sur votre IMC ?

Bien que de nombreuses études confirment un lien de causalité entre un IMC élevé et des risques potentiels pour votre santé, il est important de noter que l’indice de masse corporelle mesure l’excès de poids et non l’excès de graisse. Vous pouvez avoir un IMC considéré comme “normal” et posséder, malgré tout, un taux de graisse dangereusement élevé. Il est donc conseillé de surveiller votre santé en mesurant régulièrement votre taux de masse grasse..


“Calcul du surpoids : l'IMC ne reflète pas les risques pour la santé”.

Source : Le Point

Ce que l'IMC ne prend pas en compte

Si vous souhaitez déterminer votre poids idéal à partir de votre IMC, n’oubliez pas de prendre les facteurs suivants en considération :



Âge

L’IMC “normal” évolue avec l’âge. "Cela s’explique par une baisse progressive du métabolisme de base, lui-même lié à une diminution de la masse musculaire, avec l’âge“, (en savoir plus).

Le ratio de muscles par rapport à la graisse

Le muscle est plus lourd que la graisse. Il est donc possible de penser être en bonne santé à cause de ses résultats d’IMC mais d’avoir un taux de graisse trop élevé et des muscles sous-développés… ou l’inverse !

Genre

L’IMC est généralement plus bas pour les femmes que pour les hommes. Néanmoins, le métabolisme des femmes leurs permet de porter légèrement plus de graisses que les hommes.

Répartition de la graisse dans le corps

La graisse située dans la zone abdominale est particulièrement néfaste pour le corps. Elle est associée au développement de complications comme le diabète, l’augmentation du cholestérol et des triglycérides dans le sang ou des maladies cardiovasculaires.

Quels sont les risques associés à un indice de masse corporelle trop élevé ?

Avoir un Indice de Masse Corporelle élevé augmente le risque de contracter plusieurs pathologies, lorsque l’on n’est pas suffisamment actif.


Among them, obese people have a significantly higher risk of developing:


Des maladies cardiovasculaires

Un excès de poids demande plus de travail au coeur. Cela peut conduire à de l’insuffisance cardiaque. D’après la Société Européenne de Cardiologie, "plus un indice de masse corporelle est élevé, plus le risque de sténose aortique (une forme particulière de valvulopathie cardiaque) est accru.


Diabète de type 2

Bien que les raisons pour lesquelles des personnes en surpoids sont plus susceptibles de développer un diabète de type 2 ne sont pas toutes clairement identifiées, des études montrent que les personnes obèses ont un risque jusqu’à 80 fois plus élevé de développer un diabète de type 2 que celles ayant un IMC inférieur à 22. La résistance à l'insuline pourrait en fait être déclenchée par des substances chimiques "pro-inflammatoires" libérées par un excès de cellules graisseuses.

Apnée du sommeil

L'American Sleep Apnea Association indique "qu'être en surpoids est un facteur de risque accru pour le développement de l'apnée du sommeil", une maladie chronique au cours de laquelle des perturbations respiratoires répétées pendant le sommeil peuvent entraîner un défaut d'oxygénation du cerveau et de certains organes du corps.


Hypertension

L'étude de Framingham sur les risques cardiovasculaires révèle que chez 78% des hommes souffrant d'hypertension artérielle ont un lien direct avec l'obésité, chez les femmes, le chiffre s'élève à 65%. En savoir plus sur l'hypertension artérielle.




En plus de ces maladies chroniques, un IMC élevé est également associé à certains types de cancer et de maladies rénales chroniques.

Quels sont les risques associés à un indice de masse corporelle trop faible ?

Un indice de masse corporelle inférieur à 18.5 suggère que vous êtes en sous-poids.


Cette situation présente également des risques pour votre santé, telles que des carences nutritionnelles, un système immunitaire affaibli et même des problèmes hormonaux. Un faible IMC augmente également le risque d'ostéoporose, une maladie dans laquelle les os peuvent s'affaiblir et se briser plus facilement.


Des études récentes bases sur les données du Centre Américain pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC) ont montré que l'insuffisance pondérale est également un facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires, avec un risque nettement plus élevé d'accident vasculaire cérébral.

IMC ou Pourcentage de masse grasse : quel est l’indicateur le plus précis ?

Gardez bien à l’esprit qu’un poids sain n’indique pas une composition corporelle saine. L’IMC est un outil statistique utilisé pour étudier les populations plutôt que les individus. Elle ne doit pas être utilisée comme une mesure pour déterminer votre poids idéal.


D’après un tableau de l’American Council on Exercise, l’obésité est avérée lorsque le taux de masse grasse excède 25% pour les hommes et 32% pour les femmes. En tenant compte de ces mesures, des personnes peuvent être diagnostiquées comme obèses alors même que leur IMC ne les considèrent pas comme tel. L’inverse est aussi possible. Les athlètes, par exemple, ont souvent un IMC très élevé mais un taux de graisse sain.


Lorsque l'on examine la répartition de la graisse corporelle, il est également important de distinguer un type particulier de graisse, appelé graisse viscérale. Le plus souvent stockée dans l'abdomen, un excès de graisse viscérale peut être particulièrement dangereux, car elle s'enroule autour d'organes majeurs comme les reins, le foie ou le pancréas, et peut créer une inflammation. La graisse viscérale est associée au développement de la résistance à l'insuline, au risque de maladies coronariennes et à l'hypertension.


L’utilisation régulière d'une balance connectée pour mesurer votre taux de masse grasse vous donnera une idée plus réaliste de votre composition corporelle, et vous aidera donc à mieux évaluer votre poids santé.

Schéma 1

Schéma 2

L’Indice de Masse Corporelle n’est qu’une infime indication sur votre état de santé global. Bien que l’Indice de Quetelet ait traversé les âges, il est préférable de combiner l’IMC avec d’autres données comme le tour de taille ou le taux de masse grasse.


La graisse abdominale ne fera pas de vous quelqu’un d’obèse mais elle peut réellement affecter votre santé en augmentant le risque de pathologies cardiovasculaires et de maladies chroniques. Ironiquement, si cette graisse était située ailleurs, vous seriez moins en danger que lorsque cette graisse recouvre votre abdomen.

loader newco